En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Le Lausanne Sports Aviron partage sa passion avec le Groupe Sportif des Handicapés de la Vue.  

Après vous avoir raconté nos voyages, compétitions et autres randonnées sportives voici le récit d’une aventure magnifique: les entraînements d’aviron pour les membres du GSHV.

Partager le plaisir du lac, du sport et la vie du club avec des personnes qui en ont une perception différente de la nôtre, développer et instruire les rameurs/ses pour les amener à un niveau leur permettant d’intégrer les sorties « usuelles », tels étaient les buts recherchés.

Entre Mai et Octobre, les rameurs/ses néophytes du GSHV retrouvèrent les encadrant/es rassemblés par Béatrice Jaquier et Arnaud Bertsch, initiateurs du projet au sein du comité et Pierre Kehrer, Président du GSHV.

Si  l’enthousiasme et les sourires étaient au rendez-vous, la mise en route du petit groupe ne s’est pas fait sans quelques ajustements…. des deux côtés.

Du côté des rameuses et rameurs du GSVH :

  • Apprendre à circuler dans le club, entre les ergomètres et l’escalier en colimaçon

  • Sortir un bateau, en essayant d’éviter de trébucher sur les obstacles alentours et de faire un plongeon inopiné dans les eaux du port de Vidy

  • Tenter la sortie en suivant les indications de l’encadrant/e…

  • Et une fois terminé, refaire le tout en sens inverse

L’exercice est difficile, mais paradoxalement il semblait plus aisé pour nos amis du GSVH que pour les encadrants/es qui de leur côté ont dû apprendre entre autres :

  • A guider leurs équipes dans le club, parmi les ergomètres qui semblaient se déplacer mystérieusement pour se placer toujours au mauvais endroit

  • A décrire précisément chaque mouvement nécessaire pour la sortie d’un bateau, ainsi que pour toutes les opérations requises jusqu’au départ du ponton

  • A annoncer clairement à qui s’adressent les corrections et à anticiper doublement sur les mouvements à faire ou à ne pas faire…

Les progrès spectaculaires des sportifs ou des les moniteurs/trices ont été ponctués de quelques anecdotes sympathiques…

  • Une barreuse pleine d’enthousiasme qui se met à chanter « les bateliers de la Volga » pour donner le rythme au bateau…le fou-rire général n’aidant pas à garder la cadence…

  • La même qui «oublie » de préciser à qui s’adresse les instructions qu’elle est en train de donner…et qui voit l’équipage en entier corriger une manœuvre avec pour résultat un roulis digne du Titanic, suivi par la voix claire et joyeuse d’une rameuse qui lui demande « Mais à qui tu parles ? nous on sait pas qui tu regardes ! » faisant rire tout le bateau.

  • La mésaventure d’un accompagnant confiant dans le fait que son skiff large ne pouvait pas se retourner et qui a eu la preuve du contraire par le magnifique bain qu’il a pris dans le port.

  • Les coups de main spontanés des jeunes compétitrices et compétiteurs qui ont cohabité avec le groupe du mercredi soir

Au bilan de cette « saison particulière », riche d’expériences partagées, une rencontre humaine et sportive que tous souhaitent renouveler en 2013.

Nous ne pouvons terminer l’année sans remercier nos partenaires et sponsors, dont la contribution et l’engagement sont essentiels pour la vie du club. La Manufacture horlogère Parmigiani Fleurier, le traiteur saveurs & couleurs, Le Shop.ch, Sport X, Swisspor, le Casino Barrière, sans oublier nos partenaires « d’honneur » l’entreprise Bourgoz et l’imprimerie Beck, ainsi que la Ville de Lausanne et la Loterie Romande dont l’engagement en faveur des activités sportives n’est plus à démontrer.

Le Lausanne Sports Aviron vous souhaite une fin d’année sportive et festive et se réjouit de vous retrouver pour de nouvelles aventures. Les activités du club ne s’arrêtent pas en hiver, vous les retrouverez sur notre site internet : www.lsaviron.ch

Massouma Ziai Ernst pour le Comité du LSA



 

Visites

 86543 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

 
 
Vous êtes ici :   Accueil » LSaviron